L'ancienne abbatiale, Saint Junien de Nouaillé...

Saint Junien de Nouaillé...

Une abbaye carolingienne...Vers l'an 690, des religieux de Saint-Hilaire de Poitiers quittèrent la ville pour chercher le silence à une quinzaine de kilomètres de la ville,près de la petite rivière du Miosson qui court à travers prés et bois.Vers l'an 800, ces clercs, ayant adopté définitivement la vie communautaire,unirent leurs cellules en une véritable abbaye indépendante.


Mur nord de l'église plaqué de grands arcs brisés

... de même que les murs extérieurs du
clocher-porche
Bâtiment occidental

Bâtiment conventuel sud - XVe siècle

Plan de de l' Eglise Abbatiale St Junien
(d'après Philippe Durand)

................

Jubé du XVIIe siècle et les Stallesdu scupteur poitevin Jean Girauard et du menusier local René Thourin


La haute coupole du clocher-porche :
il s'agit d'une coupole octogonale sur trompes à huit branches d' ogives reçues sur des colonnettes d'angles


Le collatéral nord du clocher-porche, voûté
en demi-berceau, il assure la contrebuté de la coupole

.................
La nef primitive étant trop large pour une seule voûtée, elle est divisée en trois. Le vaisseau central reçoit un berceau brisé, les collatéraux, un berceau plein cintre : on utilise le doubleau simple et le pilier quadrifolié. Ce nouvel aspect de l'édifice entraîne obligatoirement une modification de la structure des murs, ces derniers étant trop faibles pour supporter le poids des voûtes. L'ensemble est renforcé, extérieurement et intérieurement, par des contreforts et par des grandes arcatures brisées reposant sur des pilastres.

Les bas-côtés sont voûtés en berce au plein cintre.
Un arc étrésillon en quart de cercle prenant appui sur le mur goutterot contribue à raidir les piliers de la nef

Les grandes arcades de la nef retombent sur des piles
de section quadrilobée

....
Modillons de la coupole du clocher-porche



...............
Chapiteaux de la nef et du clocher-porche


La Piéta : statut en terre cuite, oeuvre du frère convers Faron Croulière entre 1650 et 1654.

 


Sarcophage de St Junien,
orné de rares peintures carolingiennes représentant trois aigles dans des cercles perlés

.... .......
Restes des peintures murales

Pour tout savoir sur la guerre de 100 ans et la bataille de Nouaillé "1356",...cliquez ici
L' ancienne abbatiale , Saint-Junien de Nouaillé, cliquez ici

La naissance du franc dans la débâcle de 1356, cliquez ici

sommaire